AccueilFAQGroupesRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Cour suprême des Etats-Unis se penche sur la vente de jeux vidéo violents aux mineurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Darkom
Lvl 31
Lvl 31
avatar

Date d'inscription : 15/07/2010
Messages : 1576
Gridania Lvl 50

Occultiste Rang 50
Menuisier Rang 50
Botaniste Rang 50

MessageSujet: La Cour suprême des Etats-Unis se penche sur la vente de jeux vidéo violents aux mineurs   Mer 3 Nov - 17:44

Citation :
La Cour suprême des Etats-Unis se penche sur la vente de jeux vidéo violents aux mineurs

La loi californienne, discutée par la Cour suprême, n'empêche pas les parents d'acheter à leurs enfants des jeux vidéo considérés comme violents.AP/AL GOLDIS
Faut-il interdire la vente de jeux vidéo violents aux mineurs, comme le préconise l'Etat californien ? Les juges de la Cour suprême des Etats-Unis, saisis par l'Etat californien et les fabricants et détaillants de jeux vidéo, ont paru hésiter, mettant en avant une menace envers la liberté d'expression. Pour l'industrie américaine du jeu vidéo, il s'agit également d'établir s'il existe ou non un lien entre jeux vidéo et violence, et si un Etat a le droit d'en réguler la vente.

La loi californienne, adoptée en 2005, a pour but d'interdire la vente et la location aux mineurs de jeux vidéo dont "un adulte raisonnable trouverait que son contenu violent attirerait les mineurs pour des raisons morbides, qu'il serait offensant au regard de ce que la communauté considère comme acceptable pour les mineurs, et que son contenu accuse un manque patent de valeur scientifique, politique, artistique ou littéraire pour les mineurs".

La Californie s'appuie sur une décision de la Cour suprême de 1968 interdisant la vente aux mineurs de magazines présentant l'image d'une femme nue. Pour l'Etat le plus peuplé des Etats-Unis, les jeux vidéo violents entrent dans la même catégorie de protection des enfants par rapport aux adultes.

La loi californienne laisse néanmoins aux parents le choix de laisser leurs enfants se divertir avec de tels jeux, mais les magasins vendant ces titres à des mineurs sont soumis à des amendes allant jusqu'à 1 000 dollars (712 euros) par jeu. L'industrie américaine du jeu vidéo a vigoureusement contesté cette loi devant les tribunaux depuis cinq ans et l'a toujours emporté au nom de la liberté d'expression.

"FAUT-IL INTERDIRE LES CONTES DE GRIMM ?"

"L'expression de la violence : vous essayez de créer un nouveau pan entier de restrictions à la liberté d'expression. Qu'est-ce qui viendra après ? Boire ? Fumer ?", a interrogé le juge ultra-conservateur Antonin Scalia, se disant également "préoccupé par la manière dont les fabricants de jeux vidéo vont pouvoir se conformer à la loi" si celle-ci est validée.

"Avez-vous entendu les paroles de certaines chansons de rap ?", a poursuivi la juge Sonia Sotomayor, s'interrogeant sur les conséquences, pour l'industrie du spectacle, d'une restriction au Premier amendement sur les représentations de la violence pour les mineurs. "Que fait-on pour les films ? Les comics ? Les contes de Grimm ? Pourquoi établir une différence entre ces médias et les jeux vidéo ?", a également interrogé la juge Ruth Bader Ginsberg.

Mais parallèlement, les juges ont tous semblé inquiets de voir des enfants libres de se procurer des jeux vidéo violents, sans que l'accord de leurs parents soit requis. "Nous avons une tradition dans ce pays (...) qui est de protéger les enfants" parce que les mineurs ne réagissent pas de la même manière que les adultes, a nuancé John Paul Roberts, le président de la Cour, également conservateur.

Il s'est interrogé sur les options qui pourraient permettre à un Etat de restreindre la vente ou la location aux mineurs, sans pour autant que cela mette en jeu leur liberté d'expression, en abaissant l'âge de l'interdiction ou en exposant les jeux vidéo violents derrière le comptoir, comme les cigarettes.

ÉTUDES SUR LE LIEN ENTRE JEUX VIDÉO ET VIOLENCES MISES EN DOUTE

Mais pour Paul Smith, avocat des fabricants et détaillants de jeux vidéo, les études scientifiques sur lesquelles s'appuie la Californie ne sont pas concluantes, en tout cas "pas suffisamment pour nécessiter une loi".

Pour lui, rien ne prouve que les jeux vidéo violents soient plus dangereux que la télévision, la littérature ou les films. "Plusieurs fois dans l'histoire de ce pays, nous avons vu apparaître de nouveaux médias face auxquels les gens ont eu des réactions exagérées, car ils pensaient qu'ils transformeraient leurs enfants en criminels."

LEMONDE.FR avec AFP | 03.11.10 | 12h37 • Mis à jour le 03.11.10 | 13h38

_________________
"A vaincre sans périls, on triomphe sans gloire..."
Corneille




"...j'étais venue jusqu'ici pour bouffer du Buble Gum et en cogner quelques uns... et comme j'ai plus de Buble Gum..."
John Nada in John Carpenter's They Live.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vyhed Calshnir
Lvl 9
Lvl 9
avatar

Date d'inscription : 19/07/2010
Messages : 481
Ul'dah Lvl 34

Occultiste Rang 26
Cuisinier Rang 22
Botaniste Rang 17

MessageSujet: Re: La Cour suprême des Etats-Unis se penche sur la vente de jeux vidéo violents aux mineurs   Mer 3 Nov - 18:01

Et oui comme d'habitude aux États-Unis, ils cherchent toujours un coupable autre que la personne elle-même lorsque celle-ci est violente. C'est une méthode de défense des avocats assez réputée, après tout si la personne n'est pas responsable elle n'est pas coupable.

Comme les jeux-vidéos sont dans le collimateur en ce moment, ils sautent sur l'occasion et ça entraîne ce qu'on voit dans l'article. Pourtant il y a de nombreuses études qui montrent que ce que les enfants (puisque c'est d'eux qu'on parle) font dans les jeux, ils ne le font pas en vrai puisqu'il y a un effet exutoire à la violence.
C'est d'autant plus drôle venant d'un pays où la violence est constamment montrée dans les médias. Je me rappellerai toujours du film Bowling for Columbine, où il est dit qu'au Canada il y a plus d'armes à feu par habitant qu'aux États-Unis mais beaucoup moins d'incidents puisque les médias ne font pas étalage de la violence et les gens se sentent donc plus en sécurité et plus calmes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaelys Azriel
Lvl 0
Lvl 0
avatar

Date d'inscription : 28/10/2010
Messages : 31

MessageSujet: Re: La Cour suprême des Etats-Unis se penche sur la vente de jeux vidéo violents aux mineurs   Mer 3 Nov - 18:16

Citation :
C'est d'autant plus drôle venant d'un pays où la violence est constamment montrée dans les médias. Je me rappellerai toujours du film Bowling for Columbine, où il est dit qu'au Canada il y a plus d'armes à feu par habitant qu'aux États-Unis mais beaucoup moins d'incidents puisque les médias ne font pas étalage de la violence et les gens se sentent donc plus en sécurité et plus calmes.
Interessant ca, je ne savais pas. On m'a toujours dit du bien de ce film, je pense que je le regarderais d'ici peu.

Concernant la violent dans les jeux vidéo, ou autres média d'ailleurs il est toujours aussi difficile de prouver l'impacte psycologique que peut avoir un jeux vidéo sur un enfant. Oui certain vont s'en servir d'exutoire mais certain ,peut être moins mature, de réalité (on me vend ca alors ca marche comme ca). Les variables sont tellement nombreuses qu'il est impossible d'affirmer que ca sera plus positif que négatif.

Résultat, ca sera un débat qui va tourner en rond pendant encore longtemps parcequ'on est conscient des risques mais aussi de notre liberté durement acquis par nos ancètres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Darkom
Lvl 31
Lvl 31
avatar

Date d'inscription : 15/07/2010
Messages : 1576
Gridania Lvl 50

Occultiste Rang 50
Menuisier Rang 50
Botaniste Rang 50

MessageSujet: Re: La Cour suprême des Etats-Unis se penche sur la vente de jeux vidéo violents aux mineurs   Mer 3 Nov - 18:53

Il s'agit encore d'un lobbying qui a surement de "grands" intérêts Smile

Pour la violence, avant de penser à des lois, ils feraient bien de s'occuper des parents. Il ne s'agit que d'éducation. Qui mieux qu'un parent qui s'occupe et s'intéresse à ce que fais son enfant pour le connaitre et savoir ce qui est adapté ou non à son âge.

On ne montre pas Saw à un enfant de 9 ans. Par contre certains enfants pourront aborder "Goonies" ou "Gremlins" plus ou moins tôt.

Pour les jeux vidéos, c'est comme pour tout. ça demande de l'apprentissage et de l'éducation. C'est tout con mais ça fonctionne.

Mes enfants jouent de façons modéré et à des jeux adaptés. Je ne suis pas un bon exemple puisque je baigne dans cet univers. J'en connais les codes et je n'en ai pas peur. Mes enfants sont loin d'être accro, ni fou, ni violent (du moins pas encore Laughing)
Ils sont toujours heureux de découvrir de nouveaux univers et de nouvelles choses et sont encore plus heureux quand on sort ou qu'on fais un jeu de société. Pareil pour les mangas ou les animés.

Les lois n’empêcherons rien tant que les mentalités ne seront pas changés et responsable.

Ce que je dit quand on me demande : "Et tes enfants, ils vont sur le net ? Tu n'a pas peur !" est tout simplement, ton enfant tu ne le laisse pas traverser une route tout seul sans lui expliquer les codes de l'environnement (feu tricolore, petits bonhomme, passage piétons, etc...) et comment agir et réagir. Et bien internet, c'est pareil. Il suffit d'expliquer/apprendre comment agir et réagir dans cet environnement.

Et je rajouterai, que les Jeux Vidéos c'est pareil. Smile

_________________
"A vaincre sans périls, on triomphe sans gloire..."
Corneille




"...j'étais venue jusqu'ici pour bouffer du Buble Gum et en cogner quelques uns... et comme j'ai plus de Buble Gum..."
John Nada in John Carpenter's They Live.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zodd Steelskin
Lvl 3
Lvl 3
avatar

Date d'inscription : 04/10/2010
Messages : 180
Limsa Lominsa Lvl 21

Maraudeur Rang 15
Forgeron Rang 12
Mineur Rang 12

MessageSujet: Re: La Cour suprême des Etats-Unis se penche sur la vente de jeux vidéo violents aux mineurs   Mer 3 Nov - 19:29

Comme le dit John le probleme est souvent un certain laxisme lié a l'education parental ,c'est a nous parents d'apprendre a nos enfants jusqu'ou ils peuvent aller ,on est un peu comme des artisant, si on leur donne de bonne base des le plus jeune age... il y a moins de chance que la synthese echoue Smile
Je vois mal mon fils de 7ans jouer a des jeux comme GTA ,ResidentEvil ou Gear of War et ne pas reagir(bon la il est sur Dragonquest 9 il est sur la bonne voie Very Happy ) ;qui plus est maintenant sur les boites de jeu il y a un PEGI info a nous parents de controler et de faire un juste milieu .
Les lois sont faite pour regir notre vie social ,les parents sont chargés de l'education de leurs enfants point barre ,mais bon vu qu'au U S A on peut faire un procés pour tout et n'importe quoi faut pas s'etonner .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Cour suprême des Etats-Unis se penche sur la vente de jeux vidéo violents aux mineurs   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Cour suprême des Etats-Unis se penche sur la vente de jeux vidéo violents aux mineurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Might :: Divers :: Discussions Générales-
guild hosting
Trabia
Final Fantasy XIV
© Copyright 2010 Divine Might LinkShell Tous droits réservés. Designed by Jurian.
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit